Islande jour 7 – de Snapadalur à après Nyidalur

Islande jour 7 – de Snapadalur à après Nyidalur

AccueilJour 6Jour 7Jour 8
Jour 7 : Snapadalur – après Nyidalur
J’ai une petite quinzaine de kilomètre à faire pour atteindre Nyidalur, qui est une étape importante de mon trajet à deux égards : c’est à à peu près exactement la moitié de la distance de ma traversée, et je dois y récupérer de la nourriture, bien qu’il m’en reste encore dans le sac.
Mais avant toute chose, je tourne assez longuement autour de mon campement afin de profiter du soleil et du Vonaskard. Je m’en met plein les yeux alors que mes affaires sèche de la condensation assez violente de la nuit. D’ailleurs, je commence à très bien dormir durant mes bivouacs, ce qui est une nouveauté. Ça fait du bien après toutes les randos que j’ai faites. 🙂
L’étape commence par l’ascension « dré dans l’pentu » du col de l’Eggia nord marqué par un cairn relevé par Simon et Jjondalar. Je bascule de l’autre côté alors que des nuages noirs commencent à s’amonceler, mais finalement ils tergiversent et me laissent tranquille lorsque je descends la longue et belle vallée. Je passe un passage délicat au niveau d’un verrou séparant les partie haute (encaissée et montagneuse) et basse (grande plaine) de la vallée. Je ne m’imaginais pas du tout trouver ce pas technique (très raide, en dévers, sur un terrain un peu pourri), et je n’aurais pas fait le malin en cas de pluie.
Ensuite je continue dans la large et longue plaine jusqu’à Nyidalur. Je suis pressé d’arriver et ça me semble long, surtout que je dois franchir quelques gués. Finalement, j’arrive au refuge, en même temps que le car quotidien. Ça fait du monde d’un coup. :/
Je tourne un peu avant de me décider à me poser quelques instants dans le refuge. Le temps n’est pas très bon, je n’ai pas spécialement envie de poser ma tente tout de suite, surtout qu’il est très tôt (début d’aprem). Je parle avec l’une des gardiennes, très sympathique et qui a un peu pitié de moi. Elle m’offre un chocolat chaud, c’est bon. 🙂 Une des meilleures rencontre de ma traversée. Je vais aussi voir le ranger pour parler de la suite de mon itinéraire. Lui aussi est très sympa, mais il s’inquiète beaucoup de me savoir seul dans le désert pour la suite. En effet, suite à la proposition de Fred (FLF), je ne vais pas suivre la piste principale mais plutôt partir tout droit plein sud. La grande question est de savoir si je peux franchir le déversoir du lac Hagönglon, mais le ranger n’est pas sûr même s’il pense que oui. Bah, je verrais bien.
Je retourne me poser dans le refuge, puis vers 16h je me décide à décoler. J’ai encore pas mal de temps, et je n’ai pas spécialement envie de payer le camping qui ne m’apportera rien (même pas un abri contre le vent). Le temps est couvert, mais il ne pleut pas, donc ça va… Enfin, c’est ce que je pense.
Je quitte la piste pour m’engager dans un décor lunaire composé de petites collines (+50m, -50m, +70m, etc.) de petits cailloux. C’est simple, à part une gorge creusée par une rivière, rien ne m’empêche d’aller tout droit, donc je vais tout droit. Et je rentre dans les nuages.
Ce n’est pas une petite brume. Non, c’est un brouillard de première classe, celui qui donne l’impression qu’il va rester là pour l’éternité et toi avec. J’y vois à 10m quand j’ai de la chance, parfois un peu plus, souvent un peu moins. Je tente de marcher sans mon GPS ; un point 5 minutes plus tard me montre allant littéralement dans la mauvaise direction. Je marche donc plusieurs heures GPS en main, tout droit, sans me soucier du relief. Je ne sais pas trop jusqu’où je vais, je sais juste qu’il m’est impossible de bivouaquer ici. Alors je continue, jusqu’à arriver au bord d’une rivière pas loin du lac. Là, dans un trou rempli de sable, je peut m’installer, même si je passe plusieurs dizaines de minutes à caler mes sardines avec des pierres.
Je mange rapidement avant le retour de la pluie. Mon abri précairement dressé fait pitié dans ces immensités sauvage et déserte, mais ça ne m’empêche pas de m’endormir comme une masse.
AccueilJour 6Jour 7Jour 8
AccueilJour 6Jour 7Jour 8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *