Islande jour 6 – de Kistufell à Snapadalur

Islande jour 6 – de Kistufell à Snapadalur

AccueilJour 5Jour 6Jour 7
Jour 6 : Kistufell – Snapadalur
La journée commence par un dilemne : je suis vraiment bien dans mon lit, mais idéalement je voudrais aller jusqu’aux sources chaudes de Snapadalur à une bonne quarantaine de kilomètre d’ici. Le temps étant moyen, je coupe la poire en deux et quitte la cabane vers 9h.
J’ai à peine commencer à longer la piste que deux jeeps s’arrêtent à mon niveau. Le conducteur de la première est au premier abrod un peu étrange, mais c’est son humour qui est un peu particulier. Au final, ils me dépannent de deux litres d’eau qui m’aident à me libérer la tête de la gestion de mon hydratation. C’est vraiment cool cette entraide (certes un peu unilatérale). 🙂
La suite de la journée est morne et grise. Je traverse des champs de lave à n’en plus finir sous un ciel bas et une pluie intermittente. Voilà l’Islande que je m’attendais à avoir. Finalement j’arrive au bout du plateau montagneux et redescend vers les lacs de Gæsavötn et la cabane (privée) qui les jouxte. L’eau créé des oasis de mousse verte qui illuminent mes yeux fatigués par le gris. À la faveur de trous dans les nuages, je distingue le glacier au loin, ce qui m’offre une vue splendide. Peu après les lacs, je quitte la piste pour prendre l’ancienne piste maintenant fermée aux voitures. Et enfin (ou déjà), je rencontre mon premier gué.
C’est frais.
Globalement ça va quand même. Les pieds souffrent un peu en sortant de l’eau, mais après quelques pas l’eau emprisonnée dans mes chaussures (chaussures de canyoning) se réchauffe donc ça passe. Je garde d’ailleurs les chaussures plusieurs kilomètres afin de passer plusieurs gués successifs. Je passerai six gués aujourd’hui…
Je ne croise pas une seule voiture, même après avoir rejoint la piste principale. Après une longue mais faible montée, j’arrive à l’entrée du Vonaskard. Et là les nuages se déchirent.
Et là je reste béat. Le paysage qui se déroule devant moi est l’un des plus beau de la rando, tout en plaines et montagnes, glaciers et ruisseaux… Les photos ne rendent pas justice à ce lieu magique que je découvre seul grâce à la météo capricieuse.
Le ciel se dégage petit à petit, laissant des chapeaux de mousse sur certains sommets et enlacant de rose le glacier immense derrière moi. Je franchis encore quelques gués pour rejoindre la zone géothermale, et après quelques aller-retours je me pose sur un replat à proximité des sources chaudes. Une source bouillante, une tiède, et de petits bassins de cailloux pour se prélasser dans une trentaine de centimètre de pur bonheur : le menu de ma soirée est tout trouvé. 🙂
Par contre, je commence à avoir de sérieux problèmes aux pieds (ampoules) à cause de mes chaussettes qui se trouent extrêmement rapidement (ou de mes chaussures qui trouent mes chaussettes, je ne sais pas trop…). Bah, on verra bien…
 
AccueilJour 5Jour 6Jour 7
AccueilJour 5Jour 6Jour 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *