FAQ d’avant le départ

FAQ d’avant le départ

Le départ est pour bientôt (présentation du projet ici)… En attendant, on m’a posé pas mal de petites questions qu’il me semblait intéressant d’aborder. C’est donc l’occasion parfaite pour faire une petite FAQ. Ce sera intéressant de comparer mes réponses après mon retour. Je ferais des articles détaillés sur mon vélo et mon matériel avant mon départ.

Date de départ et combien de temps ?

Mon avion est le 14 novembre 2019 pour Ushuaïa. Je pense donc commencer à pédaler quelques jours plus tard, le temps de m’acclimater un peu et de rattraper mon sommeil. Ensuite j’imagine en avoir pour un peu plus d’un an et demi, avec une arrivée en Alaska en juin/juillet 2021. L’idée est d’essayer de suivre les saisons (être en Alaska en hiver, non merci).

Distance totale ?

A la louche, entre 25 et 35 milles kilomètres. Dans ma tête je pars pour 30000km.

Combien de kilomètres par jour ?

Ça dépend de beaucoup de facteurs : état de la route, vent, éventuel(s) compagnon(s)… Sur une route en pas trop mauvais état et sans trop de dénivelé, je sais que je peux assez facilement faire 150km/jour. De toute façon, je ne peux pas aller trop vite (sinon, par exemple, je serais sur l’altiplano bolivien pendant la saison des pluies), ni trop lentement (sinon ce sera la saison des pluies en Équateur). Je pense donc adapter mon allure (notamment grâce au choix de l’itinéraire) en fonction de la situation. J’imagine faire environ 2000km par mois, mais c’est dur à déterminer avant de voir de quoi les chemins seront fait.

Quel itinéraire ?

Je vais suivre les montagnes : Terre de Feu, Patagonie, Carretera Australe, Andes (plutôt côté argentin), altiplano bolivien, Pérou, Equateur, Colombie (toujours par les Andes). Ensuite, de Carthégène bateau jusqu’au Panama (pas de passage terrestre) puis ensuite je ne sais pas trop. Pour le moment j’ai surtout regardé l’Amérique du sud.
Je vais essayer de plutôt suivre les routes secondaires et les pistes. Pour établir un itinéraire fil rouge (pratique pour avoir une estimation du kilométrage et du dénivelé), je me suis basé sur bikepacking.com et sur andesbybike.com.
Pour les plus curieux, j’ai un tableur avec un itinéraire prévisionnel et les sources d’où j’ai obtenu les idées et les traces GPX. C’est disponible sur Google Sheet. Je n’ai rempli que l’Amérique du sud, le reste dépendra de trop de facteurs pour que je puisse avoir un planning dès maintenant. J’insiste sur le fait que ce n’est qu’un fil rouge. Pour mes trois semaines au Japon j’avais préparé un itinéraire ; je l’ai méticuleusement suivi la première semaine, j’ai fait des détours la seconde, et je l’ai complétement oublié la troisième. Alors sur un an et demi…

Tout seul ?

Je pars seul. J’adorerais rencontrer du monde sur la route pour partager un bout de chemin (je préfère les rencontres de longue durée aux rencontres éphémères qu’on peut faire en voyage).

Quelle a été la préparation ?

J’ai décidé de faire ce voyage en juin 2019, ce qui m’a laissé 5 mois pour me préparer. Heureusement, j’ai déjà pas mal d’expérience pour toute la partie bivouac, donc c’est surtout sur la partie vélo que je me suis concentré. Je me suis un peu remis au vélo pour m’entrainer un peu (environ 4000km en 4 mois) et pour me découvrir un peu : je sais à quoi m’attendre lorsque je marche, mais je n’avais aucun référentiel pour le vélo. Je ne suis pas spécialement un bon cycliste, et je suis particulièrement lent en montée, mais je sais que je peux rouler longtemps.

Mes craintes ?

Je ne suis pas d’un naturel trop inquiet. Je sais qu’il m’arrivera des merdes, c’est obligé. Il faudra que je fasse avec, ça fait partie du voyage. Parmi les choses que je crains le plus sont les chiens (une morsure signifie un arrêt obligatoire à l’hôpital à cause de la rage, et ce malgré mes vaccins), et les bobos. Plus particulièrement, j’ai eu quelques soucis avec mon séant et j’espère vraiment pouvoir les éviter, parce que c’est vite la galère quand on ne peut pas s’assoir sur sa selle…
Je crains aussi les voitures, c’est une des raisons pour laquelle je vais éviter les grands axes. Déjà qu’en Europe ce n’est pas joyeux, alors dans les pays où il y a peu de cyclistes…
Une crainte un peu moins tangible mais qui pourrait aussi raccourcir mon parcours : la solitude. Sur le CDT, j’ai découvert le bonheur de parcourir un chemin en petit comité, avec des gens qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs (notamment en terme de kilométrage). J’ai peur de ne jamais trouver quelqu’un avec qui passer un long moment sans que l’un soit forcé de modifier son rythme… Et de ne plus supporter la solitude après des milliers de kilomètres. Je verrais bien…

Et la sécurité ?

En effet, je vais traverser certains pays qui n’ont pas bonne presse. Mais je suis un optimiste, et je suis sûr qu’on diabolise certaines régions (certes moins sûres). D’ailleurs, on peut noter que le gouvernement américain ne considère pas la France comme un pays sûr. Ça fait relativiser sur ce qu’on peut lire…

Le dodo

Comme toujours je pars dans l’optique de faire du bivouac.

Jours de repos ?

De temps en temps je prendrais des jours de repos (soit beaucoup plus courts, soit pas de vélo du tout), parce que c’est important physiquement et mentalement. Je ne sais pas de combien de jours de repos j’aurais besoin par mois. Sur le CDT c’était 1 jour sur 10 en moyenne, mais nous étions particulièrement feignants. 😀

Budget ?

J’aimerais bien rester sous les 10€/jours pour les dépenses courantes (nourriture + logement), et 15€/jour en comptant toutes les dépenses (notamment pour le vélo). Aucune idée si c’est tenable… C’est très loin de ce que j’avais sur le CDT (ou c’était plutôt de l’ordre de 30€/jour tout compris). Pour limiter les coûts je vais peut-être utiliser warmshowers.org, l’équivalent de couchsurfing pour les cyclistes. Ça me permettra aussi de rencontrer des locaux et d’en apprendre plus sur les régions que je traverserai, donc ça peut être pas mal.

Comment me suivre ?

J’aurais une balise Spot Gen 3 avec moi. Je vais mettre en place une carte de partage sur laquelle on pourra voir ma position.
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *