Balade Japonaise – Matériel

Balade Japonaise – Matériel

Voilà la liste du matériel emporté (en vrac, en mettant aussi ce que j’avais sur moi).

Je n’ai toujours pas de balance donc je ne mets aucun poids. Ca me permet de rappeler que pour moi la MUL n’est pas qu’une affaire de poids, mais aussi et surtout de simplicité. Là dessus je pense que je suis pas trop mal, j’ai du mal à voir ce que j’aurais pu retirer de cette liste. L’étape suivante (et la plus coûteuse) serait de remplacer certains objets pour gagner un peu de poids, mais je ne fais pas assez de vélo/cyclotourisme pour vouloir y passer mon temps et mon argent.

Je vais publier en début de semaine un récapitulatif d’infos sur le Japon qui me semblent utiles pour qui voudrait y aller faire du vélo (ou de la rando, dans une moindre mesure). Certaines infos expliqueront une partie de mes choix dans cette liste.

Vélo
Vélo D4 Triban 520 Milieu-bas de gamme, cintre plat
Porte-bagage Premier prix D4
Sacoche étanche 20l Premier prix D4
Sac à dos étanche 22l Exped Typhoon
Sacoche de guidon
Sacoche de selle 0.5l
Chambres à air x2 Dans sacoche de selle
Kit outil Dans sacoche de selle
Recouvre selle Protège la selle et mon fessier
Pompe + porte-pompe Sans manomètre sad
Gourde 0.6l
 
Couchage
Abri
Sardines x8
Bâtons Bouts de bâtons de rando car rien d’autre à dispo
Polycree Le même que ‘habitude, qui commence à partir en morceau
Matelas
Sac de couchage Quilt Cumulus 350
Sac de compression 13l Trop grand, mais que ça en stock
 
Vêtements
Paire de chaussettes Change pour la nuit
Caleçon Pour la nuit
Short Pour me balader une fois posé et pour la nuit
MC merinos Pour me balader une fois posé et pour la nuit
ML merinos Pour la nuit (quasiment jamais mis en dynamique)
Chaussures Pour me balader
Veste imper Premier prix D4 (utilisée une seule fois)
Collant Pas utilisé sauf pour m’essuyer
 
Sur moi
Casque
Casquette Peu utilisé, mais nécessaire pour protéger mes lunettes de la pluie
T-shirt Premier prix D4 spécial vélo
Cuissard Premier prix D4 spécial vélo
Chaussettes Premier prix D4 spécial vélo
Chaussures vélo Shimano pour pédales auto
Gants
 
Électronique
Téléphone smartphone OnePlus One
Chargeur
Cable USB x2
Adaptateur
Liseuse
APN Sony RX100
Pochette APN Merci florencia smile
Batterie APN
Batterie externe
 
Misc
Boules quies
Pharmacie Pas grand chose
PQ De secours, pas utlisé
Cuillère plastique
Couteau
Savon
Brosse à dent
Dentifrice
Frontale
Papiers + sous + CB Dans ziplock
Cotons tiges
Crème solaire Super nécessiare
Carnet + stylo

Quelques remarques et précisions :

Vélo + matos vélo
Sur le vélo j’ai changé les pédales pour remettre des pédales auto Shimano (il me restait les chaussures de mon autre vélo). Ce sont des pédales mixtes avec un côté plat, donc c’est pas mal.
J’ai aussi changé le développement pour passer du 11-25 au 11-28 (heureusement).
Je suis très content de ma monture qui m’a donné toute satisfaction. Le cintre plat est à mon goût bien mieux que le cintre de course pour du cyclotourisme. Il y a de quoi mettre les porte-bagage aussi, pratique.

La sacoche étanche a bien fait son job durant la seule journée pluvieuse. Construction simple, fermeture par enroulement, facile d’accès… Exactement ce qu’il me fallait.
Le sac à dos est étanche aussi. Je l’avais pris pour pouvoir me balader avec, mais je ne m’en suis jamais servi comme ça (pas eu peur de me faire voler quelque chose, vive le Japon).

Le recouvre-selle m’a bien sauvé le fessier je pense. La selle d’origine est un peu dur pour le peu de kilomètres que j’avais fait avant de partir.

J’aurais préféré une pompe avec manomètre, même si j’aurais pu/du m’arrêter dans un magasin de vélo pour vérifier la pression.

Les 0.6l de la gourde était assez, mais j’aurais bien aimé avoir 1l pour avoir un peu plus de marge. Je bois beaucoup.

Couchage
Je ne me suis pas servi de mon abri ni de mes sardines. Mais bon, ça m’a servi d’oreiller…
Cumulus 350 globalement un peu trop chaud, même si une nuit ou deux j’ai eu un peu frais.

Vêtements
J’aurais dû prendre un change pour le vélo pour pouvoir laver et faire sécher mes affaires. Le Japon est trop humide pour que ça sèche en une nuit, et le cuissard mouillé m’irrite trop pour m’inciter à le nettoyer.

Électronique
J’ai acheté la batterie externe (7000mAh) juste avant de partir. Ça me permettait de ne pas être trop stressé par la gestion de l’énergie, sachant que je trouvais facilement de l’électricité au moins deux soirs sur trois. Je me servais beaucoup de mon téléphone pour gérer mon itinéraire (cartes, GPS, météo, etc.). A noter que le fait de ne pas avoir à trop regarder à la dépense en électricité ne m’a pas poussé à la modération quant à l’usage d’internet, c’est peut-être un peu dommage.

J’aurais pu me passer de la seconde batterie de l’APN, mais avec ça manie de s’allumer tout seul il pouvait rapidement se décharger sans que je le sache.

Comme toujours j’avais ma liseuse avec moi. Elle m’apportait un confort de lecture non négligeable pour les heures passer à lire. Je maintiens que c’est bien mieux qu’un téléphone pour l’usage que j’en ai, donc je ne perçois pas ça comme un poids superflu.

Misc
PQ inutile vu toutes les toilettes publiques.
J’avais une frontale globalement un peu grosse, mais pour un ou deux tunnels j’étais bien content de l’avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *