Quelques pas de la barrière est

Quelques pas de la barrière est

Pour profiter de cette semaine de beau temps, je pars avec une amie sur la barrière est. Vu le timing qui nous est imposé (horaires de boulot officiels : 9h-17h, donc on n’a que la soirée et le début de matinée), je nous concocte un petit parcours pas trop ambitieux mais très sympathique.

Le départ se fait de Bourgmenu, d’où nous montons rapidement (et en mode sanglier dans les bois, « mais oui t’inquiète c’est un raccourci ») jusqu’au sentier du périmètre. On le quitte après un petit kilomètre pour traverser un affreux pierrier jusqu’au bas du pas Ernadant. Des topos m’avaient plus ou moins inquiété sur un passage T5 au milieu, mais au final ça passe sans se remarquer. Le final, avec passage sous l’arche et le débouché sur les crêtes avec le soleil couchant, est grandiose.

On traverse les crêtes assez rapidement en direction du pas Morta, qu’on atteint alors que le soleil vient de se coucher. Heureusement, on a le temps de le descendre et d’atteindre la cabane de la Peyrouse sans frontale.

Un dodo assez court plus tard, on se lève vers 5h pour voir le lever de soleil depuis le pas de Serre-Brion. C’est beau et on traine pas mal sur la vire, avant de redescendre à la voiture. Douche, vélo, boulot, le reste de la journée est moins passionnant.


On rejoint le bas du pas Ernadant


La fameux passage en T5, tranquille


pause yoga à la sortie de l’arche


Arrivée sur les crêtes


Les bouquetins sont là, comme d’hab. Photo prise à contre-jour, d’où les couleurs étonnantes


En route vers le pas Morta


Au revoir


On fait les idiots en attendant le soleil. On aurait pu dormir 1à minutes de plus !


Le voilà !


Bah je vais où maintenant ?


Kung-fu Vercors


La belle vire de Serre-Brion


Je suis là !


Toujours là…


Et là encore


Dodo


Jour brumeux. Vive la pollution…


Notre palace pour la nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *