CDT 07 : Chama – Pagosa Springs

CDT 07 : Chama – Pagosa Springs

72mi/116km en 4 jours
Aujourd’hui, c’est repos (pourquoi est-ce que je fais le CDT ? Pour les jours de repos). Comme j’ai eu pas mal froid ces dernières nuits, j’attends avec impatience de récupérer mon nouveau matelas mais malheureusement Chama est toute en longueur et nous devons marcher près de 2km pour aller à la poste. Ce n’est pas forcément beaucoup, mais ça ne compte pas pour le CDT donc ça ne nous motive pas. Mais à peine nous sommes sortis du Motel une voiture s’arrête et le conducteur nous propose de nous conduire en ville. Encore mieux, il nous propose de nous retrouver le lendemain pour nous ramener au col, à environ 30 minutes de voiture d’ici. C’est un trail angel vivant ici et aidant souvent les randonneurs ayant besoin d’un tour en voiture. C’est plutôt sympa, et comme le rendez-vous est fixé à 9h pour une fois nous savons quand est-ce que nous allons quitter la ville.

Il est donc environ 10h quand nous quittons Chama. Une seule heure de retard pour notre départ, on s’améliore. Surtout que ce n’est pas de notre faute : le magasin de glace était super loin du motel ! Ca y est, on attaque les fameuses San Juans. Ce massif des Rocheuses monte jusqu’à plus de 4000m et a une altitude moyenne assez élevée (environ 3500). Heureusement qu’il y a peu de neige cette année, car nous sommes très tôt dans la saison. D’ailleurs, il y a un trail register au col, et il n’y a que 10 personnes devant nous. Le début de la journée est tranquille (même si ça monte), mais ensuite on arrive dans la neige et c’est moins drôle. Va falloir s’y faire… Au camp, nous faisons un feu pour tenter de sécher deux trois trucs, et je crame une chaussette (au moins elle est presque sèche). Voilà voilà… Durant la nuit, je teste mon nouveau système de couchage, avec le changement de matelas sur lequel j’ai collé de petits scratchs pour fixer le quilt. C’est pas mal, il faudrait juste que je mette plus de scratch vu que je bouge beaucoup. Mais j’ai toujours un peu froid alors qu’il ne fait que -2° environ : c’est probablement mon corps qui a du mal à s’habituer aux très longues journées, manque de nourriture et perte de poids rapide.

Le lendemain nous nous débattons dans la neige toute la journée. Avoir un sentier est un souvenir qui semble déjà lointain, et nous suivons plutôt la direction générale en essayant de sélectionner les coins avec un peu moins de neige. On n’avance pas très vite, et on a perdu Dodgy (qui est derrière) et Larry Boy (qui est devant). C’est une fine équipe tout ça. En milieu d’après midi, nous arrivons devant une traversée à flanc qui fait bien peur. Casper et moi n’avons pas de piolet (bah oui, on nous avait dit qu’il n’y avait pas de neige) et on ne se sent pas trop de faire ça. Nous pouvons revenir environ 1h en arrière et prendre un chemin qui redescend dans la vallée (d’après les traces de pas, Larry Boy a fait ça), ou alors nous pouvons essayer de descendre droit dans la pente. La bonne idée est la première, donc forcément nous choisissons la seconde. On est parti pour la descente la plus dangeureuse que j’ai jamais faite : très raide, enneigée, au milieu de barres rocheuses. On fait 400m de descente en 3h… On bivouaque dans la vallée en réflechissant à la suite. D’après les cartes, nous pouvons nous attendre au même genre de traversée dès demain si on remonte sur le chemin, donc nous décidons de prendre une variante qui reste dans les vallées (et sur des pistes).

Après une nuit dès plus fraiche, nous descendons donc la vallée. Plus loin, Skunk et Da Bear décident de remonter une autre vallée pour rejoindre le chemin tandis que Casper et moi continuons sur la variante. Rendez-vous est pris pour le soir : ils ont un chemin plus court mais plus difficile, nous avons un chemin plus long mais très facile. A ma grande surprise, le soir nous arrivons à tous nous retrouver (enfin, sauf Dodgy et Larry Boy, qui sont toujours pas loin mais pas avec nous). Demain, nous avons uniquement 20mi/32km à faire pour arriver au col au dessus de Pagosa Spring, et ça devrait être bien orienté donc on espère pouvoir arriver assez tôt.

Las : s’il n’y a peu de neige (du moins au début), il y a énormément d’arbres morts, et certains font perdre beaucoup de temps. Et même si globalement c’est bien orienté, il y a toujours de petits passages nords qui sont pas faciles à négocier. Plus on se rapproche du col, plus il y a de la neige. On retrouve Larry Boy qui est aussi déséspéré que nous par l’état du chemin, et finalement nous décidons de couper dans la pente pour rejoindre un lac, et ensuite une piste qui doit nous ramener au col. Malheureusement, suivre la berge est bien plus difficile que ce que nous espérions et on traine un peu. Nous arrivons finalement au col vers 17h et nous lançons avec espoir dans une tentative de stop. Nous sommes 5 gus trempés de retour de 4 jours de randonnée, qui ne voudrait pas nous prendre ? Mais finalement ça va assez vite, et nous voilà dans le premier motel que nous trouvons à Pagosa. Le propriétaire est en train de fumer sur son parking (et pas du tabac – bienvenue au Colorado), donc on sait qu’on sera bien accueilli. Maintenant, la question est de savoir quand est-ce qu’on repart. La neige a quelque peu refroidi nos ardeurs…

15-05-2018
Heureux de repartir

Dernier regard sur les plaines

Balcon avec vue

On va bientôt entrer dans le vif du sujet

Suivez le guide

Crête facile

Mais fatigante (surtout qu’on est à environ 3500m)

La neige se rapproche

A l »assaut des San Juans

Dur de garder les pieds au sec

Lacs de fonte

Le bivouac sera frais

16-05-2018
Ca y est, on est dans la neige pour de bon

C’est facile, on suit les montagnes

Comme un lagopède, mais moins craintif

Des fois y’a moins de neige, mais ça ne veut pas dire qu’on peut aller plus vite

Au moins on n’a plus de problème d’eau

Et ça continue

Pieds secs : 0/10

Des fois on retrouve du balisage

Le chemin reste en altitude : traversées dangereuses en vue

On est descendu là dedans : mauvaise idée

Environ 2h30 pour descendre ça

17-05-2018
Première cascade !

Vallée minière entourée de montagnes de fer

Panneau 100% américain : propriété privée, voiture et trous de balles

Dernières lumières

A demain

18-05-2018
Skunk et la vallée de Pagosa Spring

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *