La liste de matériel

La liste de matériel

La liste, avec quelques commentaires.
Il y a quelques poids manquants, mais je n’ai pas de balance.

Sac à dos et bivouac
Sac à dos | KS 27 Z | 300g
Pochette ceinture | pour APN |
Pochette ceinture | stuff |
Sac étanche | S2S 13l | 40g
Tarp | Custom cuben shelter enLightened | 270g
Sardines ×9 | – | 80g
Polycree | 2m×1m | 49g
Matelas | Therm-a-Rest NeoAir Regular | 350g
Quilt | Cumulus quilt 350 | 580g
Boules Quies | – | 4g
^ Sous-total | – | 1734g

Vétements
Rain Cut | D4 | 180g
Doudoune | Cumulus Incredilite | 360g
Collant | Nylon basique |
Paire chaussette | – | 10g
TS ML | Forclaz 20 | 168g
^ Sous-total | – | 820g

Cuisine et eau
Bouteilles | 2 × 0.5l | 50g
Micropur | – | 5g
Popote titane | – | 50g
Réchaud DIY | Top Notch Stove | 10g
Contenant alcool | – | 5g
Couteau | – | 20g
Cuillère | – | 10g
^ Sous-total | – | 150g

Hygiène
Savon | – | 20g
Brosse à dent | – | 10g
PQ | – | 20g
Pharmacie | À définir | 50g
^ Sous-total | – | 100g

Divers
Frontale | – | 65g
Lunettes + étui | – | 100g
Papiers, CB, sous | – | 50g
Téléphone | – | 120g
Liseuse | – | 180g
Appareil photo | Sony RX100 | 270g
Kit réparation | matelas | 20g
^ Sous-total | – | 795g

Long-cours
Piolet | Camp Corsa | 250g
Batterie APN | – | 30g
Batterie téléphone | – | 30g
Chargeur USB | – | 35g
Câble USB | – | 20g

^Total | – | 3825g

Sur moi
TS MC | – | ?g
Short | – | ?g
Chaussettes | – | ?g
Casquettes | – | ?g
Lunettes | – | ?g
Chaussures | Kalenji premiers prix | ?g
Bâtons | – | ?g
^Total | – | ?g

Sac à dos KS 27 Z : J’ai eu un certain nombre de sac (c’est le 4ème en 4 ans), aucun d’eux ne m’ayant réellement convaincu. Enfin, ça, c’était avant celui-ci : je l’adore ! Certes, 300g pour 27l, ce n’est pas le plus léger, mais il est confortable, tient bien au dos (j’ai tendance à courir) et est solide (j’aime les passages engagés où ça frotte un peu). C’est le sac le plus petit que j’ai eu, donc ça me force à vraiment faire attention pour le volume. Ça m’obligeait à régulièrement laisser ma tente à l’extérieur. Comme il n’avait pas de filet (à mon grand regret), j’avais mis des élastiques.

Pochettes ceintures : Lourdes ! Je n’ai pas le niveau pour en faire des DIY. J’en avais une pour l’APN, et une pour les cartes du jour, le téléphone (utilisé en cas de doute avec les cartes papier), et quelques trucs (barres céréales, gants, etc.). Très pratique, mais à optimiser.

Sac étanche : Je ne me souviens plus de la référence exacte. C’est un 13l, donc il est un peu grand vu que je n’y met que mon sdc et ma doudoune (~2l chacun).

Custom cuben shelter enLightened : J’apprécie son habitabilité, même si pour le monter efficacement c’est pas évident (j’ai souvent un pli qui traine). C’est du cuben, donc assez volumineux quand replié (en même temps, je le mettais en vrac). J’ai l’impression que le cuben commence à se déliter au niveau du point de tension du bâton avant. Si je devais repartir sur du long cours, je prendrais un abri de taille similaire ou légèrement plus grand (l’espace habitable est très important pour moi, qui déteste mon contorsionner), mais en skytex ou silnylon (20D ?).

Matelas ther-a-rest NeoAir R (anciennement Prolite XS) : pas mal. Je dors mal en bivouac, mais mieux avec ce matelas. Il faudrait que je teste les matelas comme ceux d’Exped, avec les boudins longitudinaux.

Quilt Cumulus 350 : l’été fut chaud, donc j’ai pas forcément tester à fond le quilt. J’apprécie sa polyvalence (par rapport à mon Ansabère 500), mais je pense aller plus loin et passer à la couette.

Boules Quiès : Ayant le sommeil léger, je ne peux pas faire sans. C’est vrai que parfois je regrette de les mettre, pour des raisons de sécurité.

Rain Cut D4 : elle a fait le job, pas plus, pas moins. À 7€ et après plusieurs années d’utilisation, je ne lui en demandais pas plus. Rapport qualité prix imbattable et bonne solidité, au dépend d’une non-respirabilité marquée.

Doudoune Cumulus Incredilite : J’aime ma doudoune ! Quel bonheur de la mettre, le soir au bivouac, alors que je commençais à avoir froid. Bref, un élément dont je me passerais difficilement, surtout maintenant qu’il est pleinement intégré dans mon système de couchage. Un regret cependant : à refaire, je prendrais une doudoune sans capuche, avec un bonnet à part. Ainsi, j’aurais de quoi me protéger la tête pour la nuit sans devoir mettre la doudoune s’il ne fait pas trop froid.

Forclaz 20 D4 : Rapport qualité prix im-bat-table. En même temps, à 4€ la micro-polaire… Fait bien le job, malgré une coupe un peu spéciale.

Bouteilles : une dans le sac, une à la ceinture avec un système FLF. Bonne combinaison jusqu’à Briançon au vu de l’eau présente sur le chemin. Une bouteille de 1l en plus pour la suite.

Popote titane : 400ml, c’est vraiment le minimum pour moi. Ce serait une 500, ça ne me dérangerait pas.

Réchaud DIY : Un superbe et magnifique réchaud bricolé par moi-même (d’où l’objectivité). Il marche vraiment pas mal (20g d’alcool suffisent pour faire cuire un paquet de nouilles chinoises). J’ai jeté le réchaud en cours de route, ayant la flemme de cuisiner le soir.

Pharmacie : Quelques pansements (en bande, environ 15 cm cumulés), pince à tiques, 3 désinfectants mono-doses, du doliprane et de l’ibuprofène. Rien utilisé à part un bout de pansement sur mon ampoule.

Téléphone : Pour contacter et rassurer régulièrement la famille, et pour consulter les cartes en couleur (parfois bien pratique).

Liseuse : Lourde ! Mais résistante à l’eau et à la poussière, bonne autonomie (1500+ pages lus), et éclairage intégré. Je ne me vois pas partir sans : lire le soir au bivouac, avant de me coucher, et un élément important à une rando réussi. Et sans ça, qu’est-ce que je ferais ? :p

TS MC : T-shirt running premier prix D4. Il commence à avoir une odeur qui ne part pas même au lavage, mais ça fait 4 ans que je l’utilise en rando et en course à pied. Mais en rando, je commence à puer de plus en plus vite, donc j’envisage de le remplacer (pour un modèle équivalent).

Short : Pareil, short running premier prix, avec slip intégré (bien plus pratique qu’un boxer). Il a déjà bien vécu (il a été reprisé deux fois sur les fesses, à cause de rochers qui ne voulaient pas me laisser passer), mais je l’aime bien.

Casquettes : Qu’il fasse soleil ou pluie, je ne peux pas ne pas avoir de visière (elle empêche la pluie de tremper mes verres de lunettes et donc de m’aveugler).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *