Islande – balades en stop

Islande – balades en stop

Accueil
Pour finir j’ai eu le temps de faire une petite semaine de stop, que j’ai passé (très tranquillement) sur la côte sud. Je mets ici les photos en vrac avec de courts textes explicatifs.
 
2016:08:20
Je me lève avec les autres membres du petit groupe. Nous mangeons ensemble avant de tous nous reséparer. Je ne sais toujours pas quoi faire aujourd’hui, donc je décide d’aller voir du côté de Vik.
Je m’y balade un peu le long de la plage avant de croiser John (l’anglais photographe) qui sort de la supérette. Il m’indique qu’il vient de la colline du dessus, au bord de la mer, où il y a plein de macareux. Je suis très intéressé, et il décide de m’accompagner.
Au retour, un islandais nous ramène à Skogar et nous apprend l’existence d’une cascade peu connue mais charmante. Ce sera pour demain.










2016:08:21
Je repars à pied avec John pour rejoindre la cascade. Nous sommes dans l’une des rares forêts islandaises, puis nous débouchons dans un musée à ciel ouvert (un faux village typique islandais).
La cascade est vraiment superbe ; on peut passer derrière, c’est très sympa. Nous y croisons une jeune américaine (Cassidy) qui voyage seule avec sa tente.
Ensuite nous mangeons un délicieux fish&chips (mon seul repas pris en « resto » en Islande) avant d’aller voir Seljalandsfoss, célèbre parce qu’on peut aussi passer derrière. Elle est bien moins charmante que la cascade du matin, et y’a bien plus de monde. Par contre, à côté se trouve une petite cascade qui tombe dans un canyon/grotte, l’effet est sympa.
Pour finir, nous allons à la source chaude de Seljavallalaug, où John et moi nous séparons définitivement car j’y reste dormir.





















2016:08:22
Je pars relativement tôt, en même temps que deux français qui sont venus ce matin et qui repartent déjà. Ils me ramènent à la route principale ; dans la voiture, ils me parlent d’un couple de français qui leur a raconté qu’un français avait traversé l’Islande à pied, ce fou. Ah, c’est moi. 😀 Le couple ayant raconté ça est Sophia et Tom, que j’avais rencontré le premier soir à Skogar. L’Islande est petite.
Aujorud’hui je traverse quasi complétement l’Islande, d’abord jusqu’à Skaftafell. Les vues sur les glaciers sont superbes, mais il y a trop de monde. Je me balade quand même un peu, histoire de voir Svartifoss entourée d’orgues basaltiques (et de touristes). Je pousse ensuite jusqu’à Glacier Lagoon (Jokullsarlon), puis j’ai beaucoup de chance car je me fais prendre par une famille de polonais émigrés aux états-unis qui va à Seljavallalaug en faisant une petite pause à la black beach près de Vik.
À la source chaude je retrouve Cassidy, qui y passera la nuit.











































2016:08:23
Je traine un peu avec Cassidy avant de repartir vers l’ouest pour me rapprocher de Reykjavik. Aujourd’hui j’ai beaucoup de mal à faire du stop, mais j’arrive finalement à Geysr, puis à Dettifoss. Je vais dormir dans un petit camping que m’a conseillé un islandais et qui est superbe. En plus, il n’y a pas de gardien donc c’est gratuit. 😀
(cette nuit là il y aura des aurores boréales, mais moi je dormais 🙁 )
























2016:08:24
Je repasse par Geysr avant de passer une bonne partie de la journée à me balader à Þingvellir puis aller au camping de Reykjavik grâce à deux étudiants islandais qui me parlent longuement de leur pays et de la jeunesse ici.




























2016:08:26
La veille je n’ai rien fait à part sympathiser avec deux françaises et aller à la piscine profiter une dernière fois de l’eau chaude. J’ai dormi dans l’aéroport, où on a le droit de s’allonger mais pas de dormir trop profondément sinon les vigiles viennent te réveiller. Et aujourd’hui, c’est le départ… sous la pluie.


 

Les commentaires sont clos.